Bonjour,

Ca ne paraît pas très ragoûtant comme ça, mais je vous jure que c'est délicieux... En fait, c'est le titre d'un livre de Philippe Labro, et je l'ai dévoré... Je peux même vous avouer qu'à certains moments je me reconnaissais dans l'héroïne...

Publié en 1983 sous le pseudo de "Stéphanie", Des Cornichons au Chocolat est devenu un livre culte. Toute une génération s'est identifiée à cette adolescente de 13 ans : sa solitude et sa révolte, son regard dérangeant sur les adultes, l'école, le travail, et son goût discutable pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat...
En réalité, le véritable auteur de ce livre n'est autre que le romancier Philippe Labo qui a décidé, 24 ans plus tard, de revendiquer ce "roman caché, d'autant qu'il constitue le premier volet d'une trilogie féminine poursuivie avec Manuella et enfin Franz et Clara. Les lecteurs et lectrices reconnaîtront certainement, dans ce "téoignage", la patte du célèbre romancier qui a su, avec une réelle justesse de ton, se mettre dans la peau d'une adolescente.
On n'oublie pas facilement Stéphanie...

Effectivement, ça m'a beaucoup surprise qu'un homme se soit glissé dans la peau d'une ado, et en plus c'est vraiment réaliste. Et ça vaut vraiment la peine, si on veut se replonger dans son adolescence, de lire ce bouquin.

Avis aux amateurs et amatrices ! Pour ma part, je suis repartie pour un voyage avec Sophie KINSELLA et les "Petits secrets d'Emma", et ensuite j'attaquerai "Je reviens te chercher" de Guillaume Musso. Tout ça en essayant de terminer mon étole...

Quel programme chargé !

Bon, ben, j'y vais ! A bientôt !

Mimie Tricote